Google a fait des annonces importantes en ce début d’année autour du mobile pour le SEO . Après avoir annoncé de l’arrivée de son index « mobile-first » pour 2017, Google précise également les règles du jeu concernant le référencement naturel sur mobile :

Le temps de chargement sur mobile :

Premier chantier à regarder de près : Google signalera également « not mobile-friendly » les sites dont les pages se chargent trop lentement sur le mobile. Cela parait évident, mais jusqu’ici, Google indiquait n’utiliser que la vitesse de chargement des pages sur ordinateur, indicateur au final non pertinent pour plus de la moitié du trafic qui se fait aujourd’hui sur le mobile.

La publicité intrusive :

Le deuxième point concerne la publicité sur les sites internet et plus précisément les interstitiels intrusifs. Il s’agit des formats publicitaires plein écran qui apparaissent souvent entre la consultation de deux pages web. Depuis la mise à jour du 10 janvier dernier, Google pénalise dorénavant le référencement des sites qui diffusent ces interstitiels entre la page des résultats et le site de l’annonceur. Il n’y aura encore pas de pénalisation pour les interstitiels diffusés entre deux pages du site.

Google précise néanmoins que les interstitiels d’information concernant l’usage de cookies, les interstitiels de vérification d’âge ou encore les interstitiels qui utilisent un espace raisonnable sur l’écran seront exclus de cette nouvelle règle qui s’appliquera aussi bien sur mobile que sur ordinateur.

D’autres indices d’ici l’été :

Nous attendons d’autres précisions d’ici l’été 2017 mais ces premières modifications donne la tendance et confirme que 2017 sur une année centrée sur le mobile pour le SEO. C’est donc plus que jamais le moment d’optimiser ou de refondre votre site si il n’est pas encore responsive ou mobile friendly. Testez gratuitement votre site avec notre outil scanwin.